0

The Dead Don’t Die – Film 2019

Donc j’ai vu The Dead Don’t Die. Et d’emblée, soyons francs, je me dis que j’aurais dû aller voir autre chose. 

Non pas que le film soit fondamentalement entièrement à oublier. Non, il y a des bonnes idées, pas forcément originales, il y a de bons passages (amusants ou non) et un sous-texte, pas forcément originaux, mais ça ne suffit pas.

De même, la distribution d’acteurs est excellente, et dans l’ensemble ils font le job, à quelques exceptions près, mais même là, difficile de dire si ce sont les personnages qui ont été écrits comme ça ou si les acteurs s’en foutent complètement.

Le film distille ses messages pas vraiment subtils sur le climat, la société, les entreprises, la politique, tout du long des événements décrits, mais là encore, ce n’est pas vraiment original non plus, Zombies/Dawn of the Dead l’avaient déjà fait. De même, il balance régulièrement des références à la popculture, dont on se demande quelques fois l’utilité, en dehors du clin d’oeil, et il arrive à être vraiment drôle sur quelques scènes sortant le spectateur de sa torpeur, mais ça reste bien trop souvent vain.

Non, le gros problème du film, c’est son rythme. The Dead Don’t Die est juste chiant, surtout sur ses 45 premières minutes censées installer le décor. 45 minutes durant lequel le film risque malheureusement fortement de perdre une majorité des spectateurs. C’est lent, ça nous présente plein de choses dont on se dit qu’on verra l’utilité en seconde partie du film, mais même pas.

Car c’est là qu’intervient le second problème du film: plein de choses ne servent à rien, alors que des événements qui l’auraient sans doute servi ne sont tout simplement pas décrits plus que ça, voire pas du tout (je pense à la aux jeunes au Motel dont la porte fermée se retrouve ouverte, ou au fermier raciste/trumpiste dans l’âme). Ou tout ce qui concerne le personnage de Tilda Swinton d’ailleurs, en dehors du côté WTF qui fait se gratter la tête.

Alors oui, le film arrive à avoir quelques passages amusants, tente de faire passer quelques messages pas vraiment nouveaux ni subtils, mais ça ne suffit pas. Et du coup, j’en ressors avec l’impression première que The Dead Don’t Die n’est ni un bon film de zombies, ni une bonne parodie de film de zombies, ni un bon film à message… Et du coup, ni un bon film tout court, mais une expérience pas forcément totalement inintéressante pour autant. Juste pas satisfaisante.

whatif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *