1

TrainerVR – PS VR

TrainerVr est une simulation de petits trains en bois. Oui, en jouet. En VR. Voilà, tout est dit ou presque. Sans déconner.

Donc le but du jeu est de… non, en fait, il n’y a absolument aucun but dans ce jeu, puisqu’il s’agit juste d’un grand mode sandbox dans lequel le joueur est libre de faire ses circuits de train miniature, d’y mettre ses décors parmi une liste un peu chiche, de chercher à y faire le circuit le plus créatif possible, avec les quelques interactions permises (aiguillages, feu stop, passage à niveau, TNT).

Dans l’absolu, la proposition fonctionne très bien. Dans le casque, c’est plutôt joli, aidé par la simplicité et le relatif vide de l’ensemble. La maniabilité style FPS est un peu bizarre au début, mais fonctionne bien au final malgré une ou deux bizarreries. D’ailleurs, préférez y jouer à la Dualshock.

Et mine de rien, pour peu que le joueur rentre dans le jeu, il peut vite d’avérer très prenant. Monter son viaduc, faire un circuit sur une pente, les faire se croiser, mettre quelques éléments interactifs… Tout ça fait qu’on peut facilement y avoir défiler les heures sans s’en rendre compte.

Finalement, le plus gros problème du jeu, c’est qu’il ne repose que sur ce que le joueur à envie de faire avec ce qu’il lui est proposé. Le jeu ne propose absolument aucun objectif, aucun puzzle, rien. Il est très « brut », très jouet finalement. Seul l’envie du joueur à jouer au train miniature le gardera captiver. On pourra quand même lui reprocher un gros manque d’éléments différents pour les décors, et le fait que les véhicules à roues, voitures et camions, soient immobiles. Les intégrer eux aussi sur leurs propres circuits et les faire croiser les trains auraient été sympathiques.

TrainerVR est un jeu qui ne va pas plus loin que sa proposition de base, et l’on peut aisément le regretter. Ce qu’il propose, il le fait certes bien, mais ce gros manque de contenu est vraiment à déplorer, rien que dans les éléments de décor par exemple. Reste malgré tout une expérience sympathique, mais qui tient surtout sur l’attrait du joueur à créer des circuits ferroviaires en jouets.

whatif

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *